Intel® Data Center Manager (Intel® DCM) Console

645992
4/27/2021

Présentation

Console Intel® gestionnaire de centre de données (Intel® DCM) (v4.0).

Téléchargements disponibles

  • Windows Server 2012 R2 family*, Windows Server 2012 family*, Windows Server 2016 family*, Windows Server 2019 family*
  • Taille : 213.9 MB
  • SHA1 : 6FF71F4CDE4BA87001E15E757AA8AF5035A010E6
  • Ubuntu Family*, Produits CentOS Linux*, Produits SUSE Linux*, Produits Red Hat Linux*, Debian Linux*
  • Taille : 186 MB
  • SHA1 : FE799E21C01A81D4CCF6D578F6A5A97E51449BB2
  • Windows Server 2012 R2 family*, Windows Server 2012 family*, Ubuntu Family*, Produits CentOS Linux*, Produits SUSE Linux*, Produits Red Hat Linux*, Windows Server 2016 family*, Windows Server 2019 family*
  • Taille : 2.6 MB
  • SHA1 : 83B6DDC9D7F060CA465C1F2505F3A3A3ADE6E06C

Description détaillée

Aperçu

Intel® Data Center Manager (Intel® DCM) est une solution dotée d’une console Web et d’API restful qui vous permettent de surveiller et de gérer l’état de santé, la consommation électrique et l’efficacité thermique des serveurs et appareils informatiques de votre centre de données.

Intel® DCM Console peut être utilisée gratuitement avec les produits intel® pour serveurs qui comprennent le module de gestion à distance AXXRMM4Lite et qui inclut également une licence d’essai de 30 jours pour une utilisation avec d’autres appareils.

Si vous avez des questions ou si vous avez besoin d’assistance pour installer Intel® DCM, veuillez contacter dcmsupport@intel.com

Nouveautés de la version 4.0

  • Notification d’expiration de la garantie
  • Mode hors ligne pour périphériques
  • Version du microprogramme d’assistance pour les disques durs et les cartes réseau hôtes sur les serveurs Intel
  • Image ISO de montage pour serveurs HP / Dell / Lenovo
  • Détecter de nouveaux microprogrammes pour les serveurs Intel
  • Mettre à jour le microprogramme, modifier les paramètres du BIOS, monter l’ISO pour les serveurs Intel via Redfish
  • Mise à jour du microprogramme redfish pour serveurs HP /Dell
  • Prise en charge de l’inventaire et de la santé des composants supplémentaires pour le stockage H3C et Netapp
  • Assistance des serveurs Intel Whitley
  • Gérer les serveurs Dell iDRAC 7 / Cisco via Redfish
  • Gérer les serveurs Oracle via le protocole SSH
  • Gérer le châssis lame Gigabyte à l’aide du protocole IPMI
  • PDU Enlogic d’assistance
  • Prise en charge du commutateur EMC Connectrix DS4100B
  • Prise en charge du pare-feu Cisco ASA 5525
  • Cartographie entre le port de commutation et les périphériques gérés
  • Connexion automatique au contrôleur BMC du serveur pour simplifier l’accès à KVM (expérimental)
  • Rapport amélioré (portée du groupe, rapport de capacité, assistance CSV, etc.)
  • Statistique de l’événement
  • Haute disponibilité grâce à la réplication des DB et au basculement manuel
  • Amélioration de l’API (données de capacité et d’utilisation pour l’espace/ l’alimentation/le poids, obtenir l’emplacement de l’appareil)
  • Surveiller l’utilisation du port de commutation avec la notification basée sur le seuil
  • Prise en charge du « vidage IPMI » dans le cadre des outils de diagnostic
  • Améliorations de l’utilisation
  • Améliorations de la sécurité

Nouveautés de la version 3.9.1

  • Mise à jour des composants à3 tiers pour répondre à des CVE nouvellement identifiés.

Nouveautés de la version 3.9

  • Moniteur d’état du port réseau et alerte de modification
  • Arrêtez l’alimentation dure d’un seul serveur
  • Moniteur de santé avec détails d’instance des composants
  • Faites correspondre les mots-clés dans le journal SEL du périphérique
  • Inventaire consolidé des microprogrammes
  • Séquences de tâches d’approvisionnement en lot pour les serveurs Intel Purley
  • Prise en charge d’un inventaire supplémentaire des serveurs Intel Purley : fond de panier
  • Rétablissez les paramètres par défaut du BIOS des serveurs Intel Purley
  • Mise à jour du microprogramme basée sur Redfish* pour serveurs SMC Purley*
  • Surveillance de l’état des périphériques de réseau et de stockage supplémentaires : commutateur F5*, stockage NetApp*, commutateurs Arista*, commutateurs Mellanox*, commutateurs H3C*.
  • Distribution de la version du microprogramme des composants et out iot (BIOS, alimentation, fond de panier)
  • Rapports d’assistance
  • Événements d’archive
  • API reSTful améliorée (lien vers la tâche de découverte des périphériques, gestion des attributs personnalisés)
  • Diagnostics de périphériques (marche SNMP, ping IPMI, vidage Redfish* et exportation des journaux de serveur DCM)
  • Améliorations de l’utilisation
  • Améliorations de la sécurité

Nouveautés de la version 3.8

  • Récupération des journaux SEL récents lorsqu’un serveur devient mauvais pour la santé
  • Événements en cas de changement de ressource
  • Événements de déconnexion de longue durée
  • Ajout de la capacité de recherche sur les périphériques par état de santé, version du microprogramme
  • Surveillance de la santé des capteurs de surveillance
  • Seuil ajouté pour capteur analogique IPMI
  • Prise en charge de la surveillance des capteurs de température par l’intermédiaire d’unités de stockage PX3 PX3 pour le contrôle de la température
  • Inventaire/surveillance de la santé lorsque les appareils sont gérés par le protocole Redfish (Lenovo* XClarity, Dell* iDRAC 8/9, Intel RMM4, H3C, Huawei* iBMC, Kontron*)
  • Assistance d’un plus grand nombre de composants pour l’inventaire /la surveillance de la santé
  • Surveillance de l’inventaire/ de la santé et lecture des capteurs pour châssis SuperMicro*
  • Journal SEL des serveurs Sugon* I620-G30
  • API reSTful améliorées (gestion des capacités des appareils, gestion des sorties PDU, remplissage des informations sur la santé des périphériques)
  • Prise en charge des modules Ansible*
  • Journaux d’audit améliorés
  • Prise en charge des remplacements de la source d’amorçage pour les serveurs Intel Purley
  • Prise de courant PDU activée/désactivée
  • Ajout de la capacité de téléchargement/e-mail d’un instantané du tableau de bord
  • Prise en charge d’Ubuntu* Server 20
  • Autres améliorations de l’utilisation
  • Améliorations de la sécurité

Configuration requise :

Intel® DCM Console a été validée sur les navigateurs Web suivants :

  • Mozilla Firefox* 71
  • Google Chrome* 79
  • Microsoft Edge* 44

Il est recommandé d’installer Intel® DCM console sur un système possédant au moins les spécifications suivantes :

  • Un processeur double cœur de 2,6 GHz ou plus
  • 8 Go de RAM
  • 80 Go d’espace disque dur

Vous trouverez ci-dessous la configuration recommandée pour un environnement à grande échelle (par exemple, gérer jusqu’à 20 000 nœuds basés sur l’IPMI) :

  • 2 * processeur Intel® Xeon® E5-2699 v3 à 2,30 GHz
  • 64 Go de RAM
  • Unité de stockage SSD 800 Go

Le contenu de cette page est une combinaison de traduction humaine et informatique du contenu original en anglais. Ce contenu vous est fourni pour votre commodité et à titre informatif seulement et ne saurait être totalement exact ou complet. En cas de contradiction entre la version anglaise de cette page et la traduction, c'est la version anglaise qui prévaut. Afficher la version anglaise de cette page.