Un guide de surcadençage avec l'utilitaire Intel® Extreme Tuning (Intel® Extreme Tuning Utility, Intel® XTU)

Points forts :

  • Point de référence.

  • Réglage avancé.

  • Mesure des gains de performance.

  • Stabilité du système.

  • Surveillance.

author-image

Par

L'overclocking, ou le surcadençage, est un moyen pratique de tirer le meilleur parti de votre processeur ou CPU.

Ce processus repose sur une optimisation minutieuse de la fréquence de votre processeur et sur la régulation de la tension afin que le processeur puisse dépasser ses spécifications par défaut. Lorsque l'overclocking est réalisé avec soin, il permet de booster les performances de votre processeur et, en conséquence, d'améliorer potentiellement les performances globales de votre PC.

Le présent guide explique comment utiliser l'utilitaire Intel® Extreme Tuning (Intel® XTU) pour surcadencer facilement votre processeur. La stabilisation manuelle de l'overclocking peut être chronophage, mais ce logiciel gratuit simplifie considérablement ce processus.

L'utilitaire Intel® Extreme Tuning (Intel® XTU) est destiné aux utilisateurs de niveau intermédiaire qui ont quelques connaissances de base sur l'overclocking et son fonctionnement. Si ce n'est pas votre cas, nous vous recommandons de vérifier notre guide de surcadençage avant d'entamer la procédure.

Pour les besoins du présent guide, nous utiliserons un processeur Intel® Core™ i9-9900K pour PC de bureau, et nos recommandations et résultats en tiendront compte. Certains paramètres peuvent varier en fonction du processeur utilisé, car des différences sont possibles même entre des modèles identiques de processeurs. Il n'est donc pas garanti que vous obteniez des résultats identiques aux nôtres, même en utilisant un matériel similaire.

La modification de la fréquence d'horloge ou de la tension du processeur peut annuler toute garantie du produit et réduire la stabilité, la sécurité, les performances et la durée de vie de ce processeur et des autres composants.

Surcadençage sous Windows à l'aide d'Intel® Extreme Tuning Utility (Intel® XTU)

L'overclocking a longtemps fait l'objet d'une configuration manuelle par le biais du BIOS, le système élémentaire d'entrée/sortie destiné au chargement du système d'exploitation. Bien qu'il soit toujours possible de suivre cette méthode, Intel simplifie ce processus en proposant une solution logicielle qui peut être utilisée sous Windows.

L'utilitaire Intel® Extreme Tuning Utility (Intel® XTU) offre une interface conviviale et fonctionne avec la plupart des marques et modèles de cartes mères modernes, ce qui en fait une option d'overclocking tout-en-un idéale.

Vous pouvez télécharger Intel® XTU gratuitement ici.

Surveillance de votre système

Il est essentiel de surveiller la température de votre processeur lors de l'overclocking. Heureusement, Intel® XTU offre des systèmes de surveillance de la température intégrés et vous avertit lorsque les niveaux critiques sont atteints et que les protections sont activées.

L'une de ces protections est connue sous le nom de mise à l'échelle dynamique des fréquences, ou régulation thermique. Ce processus se déclenche lorsque la température du processeur atteint ou dépasse le seuil maximum prévu et protège le processeur en réduisant ses performances jusqu'à la baisse de la température. La réduction des performances est prise en compte dans les résultats du banc d'essai d'Intel® XTU.

L'indicateur dans l'interface d'Intel® XTU changera de couleur et passera du bleu (état normal) au jaune (anomalie) le cas échéant.

Il est important de vous familiariser avec les autres protections d'Intel® XTU au cas où vous rencontriez celles-ci lors de l'overclocking :

  • Power Limit Throttling (régulation de la limite de puissance) : ce paramètre permet à votre processeur de consommer plus de puissance (watts), même si cette consommation dépasse la spécification recommandée.
  • Current Limit Throttling (régulation de la limite de courant) : permet d'ajuster la limite de courant consommée par le processeur, grâce au curseur « Processor Core ICCMAX ». Assurez-vous que votre système dispose d'une solution de refroidissement puissante avant de l'ajuster, car elle peut affecter considérablement la chaleur que votre processeur produit.
  • Motherboard VR Thermal (Chaleur du régulateur de tension de la carte mère) : cela se produit lorsque le transfert de puissance par le module du régulateur de tension de votre carte mère produit une chaleur excessive. Pour résoudre ce problème, vous devrez peut-être augmenter la température maximale autorisée de la carte mère ou reconfigurer votre système de refroidissement pour refroidir plus efficacement la zone de la carte qui est proche du CPU.

Les paramètres d'alimentation et les températures sont soigneusement surveillés pour une bonne raison. Lorsque vous ajustez ces paramètres, il est important de tenir compte de la sensibilité des composants électriques. Évitez des ajustements trop importants entre chaque test et veillez à disposer d'une solution de refroidissement adéquate lorsque vous essayez de modifier ces variables.

Pour plus d'informations, reportez-vous à la rubrique « Power consumption and heat output » (consommation électrique et production de chaleur).

Maintenant que vous connaissez tous les paramètres de sécurité possibles, passons à la première étape de l'overclocking.

Première étape : Établir les performances de référence

Avant de modifier votre configuration, il est bon de définir ses performances de base. Vous pourrez ainsi quantifier plus facilement les gains de performance obtenus suite à l'overclocking.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser les deux options de bancs d'essai intégrées à Intel® XTU.

Basic Tuning (réglage de base) : dans cet onglet, cliquez simplement sur le bouton « Run Benchmark » (exécuter le banc d'essai). Cet outil permet de tester les performances de votre système et de leur attribuer une note.

Benchmarking (banc d'essai) : l'onglet Benchmarking offre le même bouton « Run Benchmark » (exécuter le banc d'essai). Cette section offre des informations supplémentaires pouvant être utiles aux utilisateurs plus aguerris, comme la fréquence maximale du processeur et la température maximale atteinte pendant les bancs d'essai.

Une fois cette processus terminé, le banc d'essai fournit un résultat qui vous servira de mesure de référence pour les performances. Lors du test de notre processeur Intel® Core™ i9-9900K, nous avons obtenu 3 239 points. Votre résultat sera probablement différent, mais il est important de le noter pour pouvoir vous y reporter plus tard.

Deuxième étape : Ajuster les paramètres de performance

Une fois votre note de performance obtenue, vous pouvez commencer à modifier les paramètres de fonctionnement du processeur pour tenter de le surcadencer.

Vous pouvez obtenir plus de détails sur les principes fondamentaux de l'overclocking ici, mais les étapes essentielles du processus sont les suivantes : commencez par ajuster le ratio du coeur du CPU. Ensuite, appliquez les modifications et démarrez Windows. Si Windows démarre sans problème, lancez votre banc d'essai et comparez le résultat obtenu à votre mesure de référence. En cas de plantage du système, retournez dans Intel® XTU, rétablissez les derniers paramètres fonctionnels connus et essayez à nouveau. C'est là que l'enregistrement de vos paramètres dans un profil peut s'avérer utile.

Lorsque vous avez trouvé les paramètres qui permettent un overclock réussi et un système stable, vous pouvez enregistrer le profil dans Intel® XTU afin d'avoir une configuration de travail connue. Cela peut être utile pour reproduire différents tests et pour sauvegarder les tests réussis.

Pour enregistrer un profil, allez dans l'onglet « Profils » et cliquez sur « Enregistrer ». Vous pourrez nommer vos profils et les organiser.

Pour charger un profil enregistré, rendez-vous sur l'onglet « Profils » et sélectionnez celui que vous souhaitez charger. Cliquez sur le bouton « Afficher les valeurs » pour précharger les paramètres (les valeurs modifiées apparaissent en jaune), puis cliquez sur « Appliquer » pour utiliser ces paramètres.

Il existe deux méthodes d'overclocking dans Intel® XTU : Basic Tuning (réglage de base) et Advanced Tuning (réglage avancé).

Basic Tuning (réglage de base)

Comme son nom le suggère, cette option offre une gamme limitée de paramètres à régler. C'est donc un bon point de départ pour les novices.

À partir de cet onglet, ajustez le curseur « Processor Core Ratio » (ratio des cœurs du processeur) et augmentez-le de 1x. Il est préférable d'augmenter progressivement ces multiplicateurs par petits incréments, puis de redémarrer le système pour vérifier qu'il est stable, plutôt que de modifier radicalement les paramètres.

Il en va de même pour le curseur « Processor Cache Ratio » (ratio du cache du processeur). Il permet d'ajuster la fréquence de la partie du processeur qui relie les cœurs au cache du processeur. La configuration du ratio du cache à une fréquence inférieure à celle du ratio des cœurs peut entraîner une baisse des performances. Si vous n'êtes pas un expert de l'overclocking, il est recommandé de conserver une fréquence relativement similaire, mais n'hésitez pas à faire des essais pour voir ce qui fonctionne le mieux.

Pour tester le ratio des cœurs du processeur, augmentez ce dernier d'un multiplicateur à la fois, enregistrez les modifications, puis lancez votre test.

Une fois que vous avez effectué et appliqué vos modifications, passez à la « Étape 3 : Mesurez vos gains de performance ». Si votre système devient instable, entraînant un blocage ou un arrêt, redémarrez simplement l'ordinateur pour rétablir les derniers paramètres fonctionnels connus.

Advanced Tuning (réglage avancé)

L'onglet Advanced Tuning (réglage avancé) offre d'autres d'options qui vous permettent de contrôler davantage le fonctionnement de votre processeur. Il est conçu pour les utilisateurs plus aguerris qui connaissent bien les principes de fonctionnement de l'overclocking.

Cette option vous permet de modifier individuellement le ratio des cœurs du processeur. Pour modifier le multiplicateur de tous les cœurs du processeur en même temps, utilisez la flèche située à droite du dernier curseur de cœur de la liste. Vous pouvez également apporter des modifications plus précises au ratio du cache de votre processeur dans ce segment. Comme expliqué dans le segment Basic Tuning (réglage de base) ci-dessus, il est préférable de conserver des valeurs similaires pour ces deux paramètres lors de votre première tentative d'overclocking.

La section Vcore vous permet quant à elle d'ajuster la tension des cœurs. Pour qu'un processeur fonctionne à des vitesses plus élevées, il peut nécessiter plus de puissance pour rester stable. C'est justement l'intérêt du réglage de la tension des cœurs. Cette tension peut être accrue pour maintenir des ratios de cœur plus élevés si le système s'avère instable.

Si vous ne connaissez pas la tension des cœurs par défaut, mais souhaitez quand même l'augmenter, vous pouvez utiliser le curseur « Core Voltage Offset » (compensation de la tension du cœur). Cette option permet d'ajouter votre Vcore actuel à la valeur sélectionnée. Lorsque vous modifiez ces paramètres, il est conseillé de ne pas dépasser 0,05 V par tentative.

Remarques sur les réglages de tension :

  • Si vous souhaitez régler la Vcore (tension des coeurs) du processeur selon une valeur spécifique, il suffit de la sélectionner à l'aide du curseur « Core Voltage » (tension des cœurs).
  • Les valeurs des curseurs « Core Voltage » (tension des cœurs) et « Core Voltage Offset » (compensation de la tension du cœur) sont combinées au moment de leur application. Cela signifie que si vous réglez la Vcore sur 1,1 V avant d'ajouter une compensation de +0,2 V, une tension de 1,3 volt sera appliquée au cœur.

La section « Advanced Tuning » propose de nombreux paramètres à tester, mais si vous débutez, il est conseillé de vous concentrer sur le ratio des cœurs du processeur, le ratio du cache du processeur et, éventuellement, la tension des cœurs. Grâce aux fonctionnalités de sécurité intégrées, il est peu probable que vous endommagiez votre processeur si vous ajustez d'autres paramètres, mais, à moins de bien connaître le rôle de ces paramètres et leur impact sur votre processeur, nous vous recommandons de vous en tenir à ces trois paramètres fondamentaux.

Souvenez-vous d'effectuer vos réglages de façon progressive et de ne jamais modifier plus d'un paramètre à la fois. Après avoir procédé à un réglage, cliquez sur le bouton jaune « Apply » (appliquer) dans l'interface d'Intel® XTU.

Étape 3 : Mesurez vos gains de performance

Une fois que vous avez effectué vos modifications dans Intel® XTU (et vérifié que votre système est toujours stable), il est temps de mesurer leur impact sur les performances du processeur.

Pour ce faire, lancez à nouveau votre banc d'essai et comparez le résultat obtenu au résultat précédent. Si les modifications apportées sont les bonnes, vous devriez constater une augmentation des performances par rapport à celles du banc d'essai. Les résultats varient en fonction des processeurs, mais, en matière d'overclocking, un résultat plus élevé est généralement préférable.

Si vous êtes satisfait de l'accroissement des performances, vous pouvez passer à l'étape suivante et vérifier la stabilité du système. Dans le cas contraire, répétez le processus de réglage jusqu'à ce que votre système atteigne le niveau de performance souhaité.

Pour les besoins de cet article, nous utilisons les bancs d'essai Intel® XTU pour mesurer la performance du CPU. Selon l'utilisation prévue de votre processeur, vous pouvez employer d'autres bancs d'essai plus adaptés à votre charge de travail (encodage vidéo, traitement de photos par lots, performances de jeu, etc.).

Pour en savoir plus sur les différentes options d'évaluation comparative disponibles, cliquez ici.

Étape 4 : Stabilité du système et tests de contrainte

La dernière étape du processus d'overclocking garantit que votre système restera stable lorsque vous utiliserez le processeur surcadencé. L'exécution d'un banc d'essai simple ne suffira probablement pas à établir la stabilité globale du système, car la plupart des bancs d'essai ne simulent pas une utilisation des processeurs à long terme dans des environnements très contraignants. Un test plus long et rigoureux est donc nécessaire pour évaluer la stabilité d'un processeur surcadencé et valider son utilisation dans des conditions extrêmes.

Heureusement que l'Intel® XTU est équipé de tests de résistance intégrés, situés sous l'onglet « Test de résistance ». Vous pouvez choisir le composant à tester (processeur, mémoire ou graphiques intégrés) et décider de la durée du test, qui peut s'étendre de quelques secondes à 30 jours.

Voici quelques durées utiles à prendre en compte :

  • Un test de 5 minutes permet de tester la stabilité rapidement. Cela ne reflétera probablement pas une charge de travail exécutée 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, mais il sera plus rigoureux que le banc d'essai Intel® XTU.
  • Un test de 30 minutes permet d'établir une stabilité solide et de donner un aperçu des températures du processeur sous charge. C'est une bonne méthode pour tester votre solution de refroidissement.
  • Un test de 3 à 5 heures ou plus permet de valider la stabilité d'un overclocking utilisé 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

L'overclocking simplifié

L'utilitaire Intel® Extreme Tuning (Intel® XTU) simplifie le processus de surcadençage afin que vous puissiez profiter des avantages de ce dernier rapidement et en toute sécurité.

Si vous avez apprécié ce processus, vous pourriez être intéressé par l'overclocking de votre RAM ; et si vous cherchez du matériel qui prend en charge l'overclocking, consultez notre guide portant sur le choix la carte mère appropriée.

Infos sur le produit et ses performances

1

La modification de la fréquence d'horloge ou de la tension du processeur peut annuler toute garantie du produit et réduire la stabilité, la sécurité, les performances et la durée de vie de ce processeur et des autres composants. Vérifiez auprès des fabricants du système et des composants pour plus de détails.